[Psychologie du groupe restreint.]





Dynamique de groupe et synergies.

Management et stratégie ne sont pas seulement affaires de calculatrices et de courbes. L’homme socialisé est toujours au centre de la démarche puisque c’est lui que l’on fait rêver, que l’on convainc ou que l’on manipule. Aussi, ce chapitre pioche dans les expériences et phénomènes de la psychologie sociale les plus utiles pour comprendre vos collaborateurs et faire fonctionner une équipe. A tout seigneur tout honneur, commençons par la dynamique de groupe et quelques uns de ses enseignements.

dynamique de groupe

La dynamique de groupe est l'étude du comportement des groupes, en particulier des interactions qui se produisent dans de petits groupes engagés dans des activités sociales ou professionnelles. Le terme de dynamique de groupe fut proposé par le psychologue américain Kurt Lewin, d'origine allemande, qui créa le Centre de recherche sur la dynamique de groupe au Massachusetts Institute of Technology (MIT), aux États-Unis, en 1945.

Le seuil de trois personnes matérialise l'existence d'un "groupe". Dès qu'un groupe existe, l'influence est observable. ASCH met ainsi en évidence un taux d'influence sociale minimale de 32%. Cette influence est également conditionnée par l'unanimité des avis précédant la réponse du sujet.

... suite et fin.

Les synergies

Le principe est excessivement simple : 1+1=3. Autrement dit, le potentiel du groupe est plus important que la somme des potentiels individuels. Pour révéler ce potentiel, plusieurs outils existent, le plus connu étant le brainstorming et ses dérivées en vogue dont le " Mind Mapping ". C'est une façon de représenter graphiquement des idées, concepts ou informations. Procédé modélisé dans les années 80 par Tony Buzan qui s'est appuyé sur les avancées scientifiques dans le domaine des neurosciences de l'époque.

Explication du mind mapping

La technique du schéma heuristique ou carte mentale (Mind Map) part d'une idée centrale ou d'une question et permet d'organiser et de représenter l'information d'une manière visuelle et structurée de telle façon qu'elle invite à la découverte de nouvelles idées ou informations. La carte peut être réalisée avec des images et de la couleur ou tout simplement sur une grande feuille de papier. Par exemple, vous cherchez un nom pour un parfum.

créativité

Vous partez du concept central : un parfum pour jeune femme, que vous écrivez et entourez au milieu de la feuille. Chacun exprime librement ce que cela lui inspire, par exemple « désir » et on note chaque mot dans cercle autour du concept central. Lorsque les idées sont redondantes ou qu’il n’y en a plus, on repart des mots entourés dans le premier cercle, par exemple du mot « désir » et on recommence jusqu’à ce que l’on ait une base significative. On élimine ensuite ce qui n’est pas utilisable et on conserve tout le reste. Au mieux, un mot ou un groupe de mots a fait jaillir une marque qui vous convient. Au pire, vous disposez d’un ensemble de mots liés à votre concept qui feront une super base pour les argumentaires, les publicités, les communiqués de presse etc. Chaque mot retenu ayant forcément un lien sémantique direct ou indirect avec votre concept central. ■